De l'exercice délicat du commentaire journalistique (Pym et Céline)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,

Je viens de regarder le journal du 1er mars à 13h00. Je réagis à un commentaire annexe du drame de la fillette blessée par son frère. Il a été ajouté à la fin de la présentation : "il s'agit d'une famille monoparentale d'un milieu ouvrier" Pensez-vous que cela soutient l'information en y apportant une précision permettant de mieux comprendre ce drame ? Du style : famille monoparentale + milieu ouvrier => probabilité plus forte de drame familial ? Je trouve ceci limite.

Merci. Pym

 

Bonjour,

Je me permets de réagir aux propos tenus par Claire CHAZAL lors du JT de 13h, concernant le drame de la fillette poignardé par son petit frère de 5 ans.

Je trouve choquant de souligner le fait que ces enfants font partis d'une famille mono parentale et qui plus est, issus d'une famille ouvrière, minière.

Il est inadmissible de discriminer une telle famille.

Cela veut dire quoi? Que ces enfants ne sont pas équilibrés, qu'un parent seul n' est pas en mesure d' élever correctement ses enfants ou que la classe ouvrière fait des enfants déséquilibrés?

Je trouve tout cela choquant et déplacé.

Céline AZZOPARDI


Bonjour,

Il s’agissait en réalité du journal de 20 heures du 1er mars et le texte exact du lancement de Claire Chazal était : « Le drame s’est produit dans une cité minière, dans une famille monoparentale … ».

La présentatrice à laquelle j’ai présenté vos remarques dit très bien comprendre vos réactions. Elle n’avait aucune intention de stigmatiser une famille par son statut social mais simplement d’éclairer le contexte socio-économique difficile du drame sans pour autant induire un lien de cause à effet entre cet environnement et l’événement. Claire Chazal en convient, l’exercice est délicat. Depuis, comme vous devez le savoir, la mère a avoué avoir donné elle-même le coup de couteau. J’ai en mémoire des meurtres commis dans des milieux bourgeois et présentés comme tels par les journalistes sans que personne ne s’en offusque. Cependant il est vrai que le commentaire journalistique n’étant pas une science exacte, il peut être sujet à diverses interprétations.


Commenter cet article

SEDAThttp://ann.over-blog.com/ajout-commentaire.php?ref=1477621&ref_article=25280795 04/03/2009 11:32

Pas du tout d'accord avec Céline...!

Il s'agit simplement et avant tout d'un complément d'information,Je pense et crois qu'il en aurait été de même si le drame se serait perpétré dans un milieu plus aisé...!

Reynaldo.