Le drame du RER (Laure et Stéphanie)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonsoir,

Quelle ne fut pas ma surprise (mais comme hélas très souvent quand il arrive un tel drame) de voir votre reportage sur le drame des supporters de Lille avec le RER à Paris.

Tout allait dans le sens des supporters et contre la SNCF (comme tous les médias ce jour) ; car il est vrai qu'en France, dès qu'on voit un portillon ouvert on s'y engouffre sans se poser de questions ! (Heureusement que je ne pénètre pas chez toutes les personnes dont je vois le portail ouvert).

Je trouve honteux, qu'il n'y ai pas une seule information sur le fait :

- la voie ferrée est une propriété privée et il est interdit de s'y promener.

- il est très dangereux de marcher à proximité et de traverser les voies ferrées.

Je trouve encore plus honteux d'aller dans le sens des supporters qui ont fait prendre un risque stupide à des jeunes enfants.

C'est comme à chaque fois qu'il y a un accident à un passage à niveau, pas un seul journal TV ne rappelle le code de la route.

Il n'y a pourtant pas de panneaux tout le long des autoroutes interdisant de traverser ou de s'y promener...

 

Monsieur,
Triste incident qui fait la une de votre émission, c'est normal. En revanche, tant dans l'énonciation du sujet dans les titres que dans le reportage n'est développé le fait que ces personnes avaient enfreint un barrage de police puis passer des barrières de sécurité interdisant l'accès aux voies. n'est ce pas là une information à développer, que lorsqu'il écrit ou indiqué un danger on ne passe pas? comment en omettant ce fait l'évènement ne se reproduise pas ailleurs?

 

Mesdames,

A aucun moment les commentaires des sujets que vous évoquez ou ceux des présentatrices n’accusent la SNCF de négligence. Il a simplement été précisé que la signalétique indiquant l’accès aux voies n’existait pas à cet endroit là et que la porte d’accès était ouverte (vraisemblablement suite à une malveillance). Il a été rappelé lundi soir dans le sujet de Denis Cadeau qu’il est impossible de sécuriser toutes les voies ferrées françaises. Les comportements dangereux ont été soulignés par des chiffres: 46 accidents dus à la présence de piétons sur les voies ferrées ont fait 32 morts en 2008. Il est vrai que nous n’avons pas insisté sur l’irresponsabilité d’adultes faisant cheminer des enfants le long d’une voie ferrée, sans doute par respect pour les victimes innocentes de ce drame et pour la douleur de leurs proches.

Commenter cet article

reric 11/03/2009 11:58

Je découvre votre site, donc, je me manifeste en lisant au fur et à mpesure, ce n'est pas une avalanche... je suis de l'avis des précédents auditeurs : l'info était variable, le portillon ouvert ou fermé, puis la serrure sciée,etc. etc Une seule certitude : on ne marche pas sur des voies ferrées en pleine nuit, c'est un terrain interdit tout le monde sait çà, justement pour éviter tous risques, détérioration, cathénères arrachés etc. C'est un malheur de l'avoir fait, mais ils étaient une dizaine d'adultes, pourquoi fallait il des panneaux ? et si les gens ne savent pas lire en français ? Dans le monde entier l'on sait qu'il l'on ne marche pas sur des rails, en pleine nuit.