Paysans sans terre (Gonzague)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonsoir

Comme beaucoup sans doute, j'ai trouvé révoltant l'achat de terres dans des pays pauvres par des pays qui craignent d'avoir un jour des difficultés alimentaires ! Et dans ce reportage, qui plus est, un paysan d'une contrée ainsi dépossédée d'une partie de ses terres déclare qu'il n'y a pas eu d'indemnisation...Mais alors qui a vendu ces terres-là, et où est allé l'argent ? Ces paysans-là sont donc 2 fois victimes : du pays étranger, qui se comporte comme un prédateur néocolonialiste, et de leur propre pays...qui les spolie ou les escroque !!!  Hyperscandaleux !  Comment parler du progrès de l'humanité...et des droits de l'homme. Seuls existent réellement les droits des riches...Certains chefs d'Etat sont vraiment devenus illégitimes...

Amicalement

Gonzague LOEILLOT

 

Monsieur,

Voici quelques précisions de Michelle Fines, l’auteur de l’enquête :

Ce système d’accaparement des terres se fait dans l’opacité la plus totale. On sait rarement où va l’argent, de même pour les récoltes. Quelle partie reste dans le pays, quelle autre est exportée ? Il n’y a aucune transparence. Dans le cas précis du Cameroun, l’Etat a alloué (prêté ?) 10000 hectares aux chinois à titre expérimental  et l’expérience doit se généraliser si elle est jugée concluante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article