Excommunication (Laure et Martin)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Sujet sur l'avortement des jumeaux par cette petite fille de 9 ans et son excommunication par l'Eglise catholique.
Là aussi triste sujet. Et le présentateur de conclure : "le Vatican pourrait lever l'interdiction d'excommunication comme il l'a fait pour un évêque ayant nié la Shoah": que comprendre d'une telle conclusion?  que l'excommunication de l'évêque à été levée "parce que" il avait nié la shoah? faux évidemment, mais c'est néanmoins ce que le présentateur sous entend. Quel rapport entre la Shoah et l'avortement? aucun. Alors soit le présentateur ne comprend pas son sujet et donc n'est pas professionnel ou n'a pas travaillé son papier, soit il a une vraie volonté de désinformation ou pire encore de vouloir susciter la confusion pour attiser la haine et l'incompréhension. nous ne sommes plus là dans l'actualité ou le fait, mais dans un jugement de valeur de la part du journaliste qui n'a pas sa place dans le journal de 20h. Laure.


Je tiens à réagir à la façon dont vos journalistes ont présenté l'excommunication de la mère d'une fillette enceinte suite à un viol et dont les embryons ont fait l'objet d'un avortement.

Le parallèle fait par vos journalistes avec la levée de l'excommunication de Mgr Williamson est absolument odieux.

Peut-on imaginer, après le tapage fait ces dernières semaines autour de la levée de l'excommunication des 4 évêques traditionnalistes, que Monsieur Olivari n'ait pas compris le sens de cette décision? Sa compétence est-elle si limitée qu'il ne sache faire la différence entre un geste appelant une démarche de dialogue et de conversion (vis à vis des "traditionnalistes") avant un éventuel retour au sein de l'Eglise et une sanction que le droit canon déclare automatique?

Je souhaiterais recevoir des explications. Martin

 

 

Madame, Monsieur

Celui que vous appelez le présentateur est en réalité l’auteur du sujet, Maurice Olivari, notre correspondant à Rome. Sa phrase exacte est la suivante : « Peut-être Benoit XVI finira-t-il par annuler cette excommunication comme il l’a fait, il y a quelques temps avec cet évêque qui continue pourtant de nier la Shoah ». Ce commentaire ne laisse en rien entendre que la levée de l’excommunication de l’évêque britannique est liée à sa négation de la shoah, simplement qu’en dépit de la levée de la « sanction » il persiste à nier les crimes des nazis. Il n’y a bien entendu aucun lien entre la Shoah et l’avortement. Le parallèle de Maurice Olivari repose seulement sur l’idée d’excommunication. Il a parfaitement compris l'idée de rassemblement au sein de l'Eglise qui a prévalu à la levée de cette excommunication. Celà empêche-t-il pour autant de s'interroger sur le sens de l'excommunication prononcée par l'archevêque de Recife? Je puis vous assurer que Maurice Olivari connaît bien son sujet, couvrant depuis longtemps pour TF1 les affaires du Vatican et qu’il n’a aucune intention malveillante vis-à-vis de l’Eglise.

Commenter cet article