Antilles: sujet sensible

Publié le par Jean-Marc Pillas

Nous recevons plusieurs courriels de métropolitains installés aux Antilles et d’antillais de souche, nous accusant, pour les premiers prétendument « pris en otages », de passer sous silence « la chasse aux blancs dans les rues de Fort de France » et les « violences » à leur égard, pour les seconds « d’inciter à la haine raciale » en ignorant le « racisme des blancs vis-à-vis des noirs ». Il n’est évidemment pas question de les publier ici, l’objet de la rubrique « la rédaction vous répond » n’étant pas de devenir un forum de polémiques aussi haineuses que vaines. Il serait trop facile de voir dans ces courriels contradictoires un gage de notre objectivité. Aussi, considérons que ces accusations, du fait même de leur excès, s’annulent.

Commenter cet article