Le Pape et le préservatif

Publié le par Jean-Marc Pillas

Nous avons reçu plusieurs courriels de téléspectateurs qui se disent « effarés », « sidérés », « scandalisés » par le traitement dans le 20 heures du mercredi 18 mars de la polémique autour des propos du Pape sur le Sida et l’usage du préservatif. Contrairement à ce qui est parfois avancé par ces téléspectateurs, les propos du Pape n’ont en rien été modifiés ni même sortis de leur contexte. La diffusion à l’antenne de sa déclaration sur le sujet, enregistrée dans l’avion, en atteste.

« Selon les chiffres même de l’OMS, le préservatif n’est efficace qu’à 90% » argumente Olivier, avançant que les 10% restant ne sont pas au courant du danger qu’ils courent. Hubert, de son côté, estime que la phrase du Pape « on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs, au contraire cela risque d’aggraver le problème » n’est ni un jugement ni une condamnation du préservatif.

D’autres nous reprochent d’avoir fait réagir des hommes politiques (de tous bords) ou Jacques Duquesne, écrivain journaliste, spécialiste de la religion catholique, au motif qu’ils sont dénués de jugement ou ne représentent qu’eux-mêmes. Je ferai simplement remarquer que les élus du peuple sont tout à fait fondés à s’exprimer sur un sujet de santé aussi grave que le Sida. Enfin il n’est pas inconvenant que les médias s’intéressent aux prises de positions du Pape alors que la presse catholique elle-même s’est emparée du sujet.

Commenter cet article

boutros 20/03/2009 10:44

Bonjour,

Il a quelques jours, je vous ai félicité pour vos journaux que je trouvais moins partiaux (et non impartiaux comme vous l'avez titré).
Par contre, je ne peux m'empecher de condamner les propos et le reportages diffusés sur TF1 à propos du Pape
http://www.maitre-eolas.fr/2009/03/18/1347-la-bonne-parole-est-a-la-defense
Je vous conseille de lire cet article.

Romain 19/03/2009 19:24

Moi ce que je trouve scandaleux, c'est toutes ces réactions que vous avez reçu. Comment un homme ayant une telle influence peut-il tenir ce genre de propos ?

C'est vraiment n'importe quoi d'entendre dire que le pape a le courage de dire la vérité, cela montre un décalage entre la religion (en général) et l'évolution de la société.

Le but n'est pas de nuire au pape, il le fait très bien lui même ! Avec toutes les dernières histoires: évêque négationniste, avortement au brésil...

Bref vous avez fait un très bon traitement de cette information, malgré que vous auriez pu faire une enquête plus approfondi sur le sida dans un des pays traversé par le pape.

herrera 19/03/2009 17:21

• Il y a de quoi être effaré sidéré scandalisé qu’on en entend Daniel Cohn-Bendit, "il y en a assez maintenant de ce pape". Alain Juppé estime que "ce pape commence à poser un vrai problème". et Paris a exprimé sa "très vive inquiétude".
•Je cite vos paroles:'' Je ferai simplement remarquer que les élus du peuple sont tout à fait fondés à s’exprimer sur un sujet de santé aussi grave que le Sida''. Jacques Duquesne, écrivain journaliste, spécialiste de la religion catholique, est-il un élu du peuple ?
• Sommes nous dans un régime totalitaire pour orienter la pensée vers un unique but nuire au pape et par la même au catholique ?
• Le vrai débat c’est que le pape a le courage de parler en disant la vérité. Il mérite un droit de réponse sur vos antennes.

Jean-Marc Pillas 19/03/2009 17:28


Le Pape est tout à fait le bienvenu pour préciser sa pensée. Il n'y a pas besoin d'invoquer le droit de réponse.