J'ajoute, tu ajoutes...(Bernard)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Je me permets de vous envoyer cet email pour vous faire part d'une observation concernant la présentation de ce journal par Claire CHAZAL .
En effet , j'ai pu remarquer que , à maintes reprises en cours de journal , elle utilise l'expression " Et j'ajoute que ...." pour faire des enchaînements .
Il me semble , sauf erreur de ma part , que cette expression devrait être utilisée principalement , voire uniquement , pour apporter un complément ou une information complémentaire au sujet qui vient juste d'être abordé . Par exemple , sur une radio , la journaliste évoquait hier l'information selon laquelle les gouvernements britannique et français envisageaient la création d'un centre pour héberger transitoirement les immigrés en instance de retour vers leurs pays et elle a précisé : J'ajoute que Eric BESSON a démenti cette information " , ce qui me semble , dans ce cas ,une bonne utilisation .
Or , Claire CHAZAL fait des enchaînements avec "j'ajoute que " entre des sujets qui n'ont aucun lien entre eux et qui sont même parfois " à 180° "
Pouvez vous me préciser ce que vous en pensez car , si j'ai raison , je trouve cela déplaisant et ennuyeux , car il me semble que les journalistes et donc les présentateurs du journal doivent rester les vitrines de notre bonne et vieille langue française ?
Ce serait donc dommage de ne pas utiliser à bon escient une telle expression .
Dans l'attente de votre réponse ,
Bien à vous ,
Bernard GOMBERT

 

Monsieur,

Le dialogue direct étant préférable aux intermédiaires, je publie ci-dessous la réponse de Claire Chazal qui a pris le temps de vous lire :


Merci beaucoup pour vos observations. Vous avez tout à fait raison de souligner la nécessité de l’existence d’un lien entre les informations pour lesquelles on emploie « j’ajoute que ». Je crois qu’en général, je n’utilise l’expression que lorsqu’il s’agit d’un même domaine (justice, police, éducation, environnement…). Mais il est tout à fait possible que, dans l’urgence, j’ai pu « ajouter » une brève information sans réelle transition. En tout cas je vous remercie de votre attention et de votre fidélité. Claire Chazal.

 

« J’ajoute que » les présentateurs(trices) sont très attentifs à ce genre de remarques…J’ai « bon », Monsieur Gombert ?

Merci pour votre réponse , pour celle faite sur le site LCI.fr et vous pouvez aussi transmettre mes remerciements à Claire CHAZAL , car j'ai suivi avec attention ses journaux d'information et j'ai pu apprécier l'effort qu'elle avait fait , car elle a su trouver d'autres enchaînements et n'a pas utilisé cette formulation .
Cordialement
Bernard GOMBERT

Commenter cet article

Niko44 22/03/2009 08:16

Claire Chazal vous êtes parfaite ! Ne faîtes pas attention aux " j'ajoute " le moment que l'actu est bien traîtée ! Bref... Merci d'ensolleiller nos JT & Week-end !