TVA restauration (Olivier)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Au JT de 13 H, Mr Pernault , quand il évoque la baisse de la TVA dans la restauration parle systématiquement de la baisse des prix aux clients. Depuis des années c'est un secteur où on nous impose des cotisations obligatoires, 6 semaines de congés payés au lieu de 5 , les cotisations d'assurances obligatoires pour le personnel, qu'il arrete de croire que nous restaurateurs sommes des nantis et la baisse de la TVA permettra surtout de donner un salaire plus décent aux salariés; Nous sommes une petite structure en Haute Garonne où toutes les entreprises quittent la région, avec 5 salariés, nous n'avons pas de quoi nous enrichir. Un conseil Mr Pernault.ouvrez un restaurant et vous verrez s'il est facile de proposer des plats du jour à 3 € dont vous faites la publicité. A bon entendeur............ Salutations

 

Monsieur,

C’est sous forme d’interrogation que JP Pernaut parle de répercussion de la baisse de la TVA sur les prix. Il n’induit aucun lien de cause à effet systématique. D’ailleurs un des deux restaurateurs interrogés dans le sujet explique, comme vous le faites, que la baisse de la TVA servira surtout à augmenter les salaires de ses employés ou à embaucher. L’autre envisage de faire un « effort » au bénéfice du client. Par ailleurs JP Pernaut ne fait pas de « publicité » pour des « plats du jour à 3 Euros », c’est une infographie dans le corps du sujet qui évoque la fourchette des prix en France, commençant à 3 Euros. Vous pouvez être certain que JP Pernaut est très sensible aux difficultés des commerçants que vous évoquez.

Commenter cet article