Mayotte et laïcité (Pascal)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Le référendum organisé ce week-end à Mayotte et destiné à ratifier ce territoire comme 101 ème département francais est-il légal ? pour quelles raisons le reste de la France n'a-t-il pas eu le droit de donner son avis sur l'intégration  d'une région fort éloignée , géographiquement et socialement ; la laicité de fait en métropole est en effet en contradiction avec une population ouvertement musulmane , possédant ses propres tribunaux coraniques et pratiquant la polygamie ! n'aurait-il pas été plus sage de mettre en place les lois de la république AVANT d'intégrer ce nouveau département , rattachement que rien ne justifie et qui , au contraire , risque poser davantage de problèmes ; s'il s'agit de stratégie géo-politique , nous avons également le droit d'etre informés !

 

Ce référendum est bien entendu parfaitement légal. Qu’il s’agisse d’intégrer pleinement un territoire ou au contraire de décider de son indépendance, la voie référendaire ne peut concerner que ceux qui désirent être intégrés ou indépendants, pas les métropolitains. La laïcité n’est en rien en contradiction avec la présence d’une population musulmane, puisque, je vous le rappelle, elle garantit la liberté de culte à chaque citoyen. Mayotte n’a pas à proprement parler de « tribunaux coraniques » mais des juges des coutumes de droit local auxquels se substituera bien évidement la justice française. De même, la polygamie sera interdite. Les habitants de Mayotte devront donc se conformer à la laïcité française et c’est ce qu’ils ont choisi à une majorité écrasante, en toute connaissance de cause. Que Mayotte représente une localisation stratégique pour la France dans cette partie du monde n’est un secret pour personne.

Commenter cet article