"Substance douteuse" (Denise)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,
Jean-Pierre Pernaut aurait-il (ab)usé de quelque substance douteuse...? :

1/ Benzema ne toucherait QUE 4.3 M €  : "le pauvre"...

2/ Pour contester les radars, "il faut avoir du temps et de l'argent"

3/ Peintres de la Tour Eiffel : "Les peintres grecs chers à Georges Moustaki" alors qu'il s'agit de PÂTRES grecs

Doit-on faire souffler les journalistes dans le ballon avant de présenter le JT maintenant ?

 

Madame,

Merci pour votre brin d’ironie. Précisément il est évident que la remarque de J P Pernaut sur le salaire du footballeur Benzema, « le pauvre avec quand même 4,3 millions d’euros » par an était aussi de l’ironie. Cela s’appelle même du second degré.

Pour ce qui est du « temps et de l’argent » qu’il faut avoir pour contester un contrôle radar, je pense que JP Pernaut faisait allusion au recours à un avocat souvent utile dans ce genre d’affaires.

Enfin, le jeu de mots (involontaire ?) sur les peintres/pâtres grecs me laisse effectivement perplexe. Cependant, je vous assure que JP Pernaut est d’une sobriété exemplaire.

Dernière minute: JP Pernaut me fait dire que le jeu de mots sur les "peintres grecs" et Georges Moustaki était parfaitement volontaire. 
Comme quoi, Jean Pierre, le "second degré" n'est pas toujours perçu comme tel!
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article