Allocation "équivalent retraite" (Martine)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Monsieur,

Vous donnez l'impression de trouver normal que l'AER soit supprimée depuis le 1er janvier ! c'est si facile que ça de vivre avec 460 € ????

60 000 personnes souhaitent que les médias leur accordent un semblant d'intérêt, mais vu votre réaction, c'est peine perdue.

Si vous voulez savoir ce que nous vivons au quotidien, allez donc visiter les sites d'associations de chômeurs et précaires.

Je suis très fidèle au JT de 13 H. Mais là, je suis déçue par votre réaction.


Madame 

Rien dans ma réponse intitulée « Retraites et précarité » du 1 er avril ne permet de dire que j’approuve la suppression de l’allocation équivalent retraite qui permet à beaucoup de personnes qui n’ont pas tous leurs points retraite avant 60 ans d’avoir un semblant de revenu en attendant le minimum vieillesse (677 Euros) à 60 ans. Le rôle d’un journaliste, encore une fois, n’est pas de dire  ce qui est bien ou ce qui est mal mais de donner au citoyen les informations nécessaires pour se forger son propre jugement. Cela dit, vous avez raison, l’AER et sa suppression annoncée méritent un sujet dans une de nos éditions. Le service économique de TF1 en a été saisi.

 

 

 

Commenter cet article

Monique AC ! 61 02/04/2009 22:18

Monsieur,
La particularité de l'AER, c'est que les personnes ont déjà ce que vous nommez "leurs points retraite" bien avant 60 ans (c'est à dire qu'elles ont validé 160 trimestres et plus) et elles seraient éligibles à la retraite à taux plein s'il n'était pas obligatoire d'attendre l'âge de 60 ans.
En 2002, plutôt que d'accorder la retraite à ces personnes qui avaient la plupart du temps commencé à travailler très jeunes dès lors qu'elles remplissaient les autres conditions pour une retraite à taux plein et qui se trouvaient au chômage, le gouvernement avait créé l'AER, allocation de solidarité.
C'est cette AER que le gouvernement a supprimée au 1er janvier, au motif ahurissant que sa suppression favoriserait l'emploi des seniors... et qu'elle permettait une économie de 60 millions d'euros par an!

Jean-Marc Pillas 03/04/2009 10:24


Vous avez raison, je me suis mal exprimé;