Avis aux lobbyistes de tous "poils"

Publié le par Jean-Marc Pillas

Ayant moi-même une opinion négative de la corrida, je me sens parfaitement à l’aise pour répondre au mailing concerté et contre productif du lobby anti-corrida.

Je suis, en tant que journaliste, consterné par la technique du « copier-coller » (jusqu’à reproduire les fautes d’orthographe ou en ajouter) et plus sérieusement par la mauvaise foi de certaines affirmations totalement infondées. La plus grave prétend que le reportage en question ferait « l’apologie » de la corrida et puisqu'on en est pas à une nuance près, de la "torture". Un seul de ces lobbyistes distingués aux certitudes chevillées au corps a-t-il vu le reportage ? Non ! Voilà tout ce qui distingue un lobbyiste d’un journaliste ; les faits, la preuve, la vérification et le recoupement des informations. Nous sommes en démocratie et tout un chacun a le droit de s’exprimer et même de militer pour une cause, pas d’instruire des procès d’intentions.

Commenter cet article