Vote de nuit à l'assemblée

Publié le par Jean-Marc Pillas

Monsieur,

Fervent internaute et soucieux de vérifier les informations diffusées par les médias, je me permets de vous contacter afin de vous demander quel est l'auteur du reportage sur la loi "création internet" en date du 3 avril dernier. Ayant personnellement suivi en direct les débats à l'Assemblée Nationale, je puis me permettre de m'interroger sur la qualité et la véracité des propos apportés par vos journalistes. En effet, le reportage nous montre le vote d'une loi dans un hémicycle bondé, applaudie. Or, une simple "recherche" sur le site de l'assemblée nationale vous aurait montré un vote contesté et votée par 16 députés (sur une assemblée de 577 élus)... Une aberration. Votre information me semble parcellaire, surtout sur un sujet qui vise nos libertés essentielles, et notamment celle à la vie privée. Dans l'attente de lire votre réponse, Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Vous êtes plusieurs à nous interpeller sur ces images (deux plans) de l’Assemblée nationale diffusées dans le sujet sur la loi contre le téléchargement illégal, le vendredi 3 avril. Vous avez parfaitement raison de dire que ces images d’archives sont contradictoires avec la réalité, puisque cette nuit là, seuls 16 députés ont participé au vote. Au-delà du manque d’assiduité des députés qui est un autre débat, il s’agit d’une maladresse, certes regrettable, mais  en aucune façon d’une intention maligne de contrefaire la réalité. Cette maladresse est imputable à un défaut d’attention humain et nous veillerons à l’avenir à ne pas reproduire ce genre d’erreur, conscients que nous sommes de la force des images.

Commenter cet article

Francois Giron 12/05/2009 11:03

Monsieur,
Je me permets au nom de l'ensemble des téléspectateur de Tf1 de réclamer un erratum à la même heure d'écoute concernant ce malheureux "défaut d'attention", afin de rendre manifeste à tous votre sérieux et de prouver par là votre impartialité.
Vous avez, j'en suis sûr, parfaitement conscience de l'importance pour des millions de téléspectateur de la véracité de vos informations.
Cette loi Hadopi sera dans les temps futurs et quoique les médias ne semblent pas en être conscients, un tournant historique.
On enseignera sans doute dans les livres d'histoire combien de députés ont voté (ou pas) cette loi qui sera considéré (évidence pour quiconque connait un peu internet), comme un archaïsme financier du 21eme siècle, voté par une poignée d'ignorant en la matière.
Bien entendu, le traitement qu'ne aura fait TF1 sera souligné j'en suis sûr... Ainsi que ces fautes d'inattention... Et peut être même que votre blog sera le sujet du bac en 2040.

Cordialement,

Suau 07/04/2009 10:38

Bonjour Monsieur,

Votre réponse est tout à fait louable, et je vous en félicite.
Mais quid, du correctif à l'antenne de manière a informer les téléspectateurs de l'erreur humaine et donc de corriger, ceci étant tout à votre honneur, et démontrant votre parfaite neutralité dans ce débat, en publiant les vrais images de cette soirée à l'assemblée.
Merci pour votre collaboration et votre médiation.

claudeee 07/04/2009 10:08

Bonjour
Bien sur je n'oserais présumer d'intention maligne de contrefaire la réalité.
Simplement dans les faits 100 % de vos téléspectateurs ont y vu une loi passée sous un tonnerre d'applaudissement ....Et pour beaucoup l'information s'arrête à votre journal.
Je trouve cela extrêmement dommageable sur un projet qui depuis le départ suscite des controverses qui sont passé sous silence par tous les média officiel.
Que vous veillez a ne pas reproduire ce genre d'erreur est une chose excellente ... Mais cela ne changera en rien ce que les gens ont vu et ont pris pour "argent comptant"
Dommage