Simple comme un coup de fil (Denise)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Monsieur, 
Je suis extrêmement déçue de l'information de votre journal de 20 heures de ce soir (samedi 4 avril).
En effet, pourquoi votre journaliste n'a pas révélé que la Turquie refusait de voter en faveur du Danois Mr RASMUSSEN, suite aux caricatures de Mahomet en 2005 et que Mr BERLUSCONI téléphonait, oui, mais avec son homologue turc pour le décider de revenir sur la position négative de la Turquie !
J'ai trouvé TF1 partisan et je le déplore, les médias  ne présentent pas les sujets de façon objective.
Le Service Public est beaucoup trop partisan et j'espérais plus d'honnêteté de la part de TF1.
Denise
 
Madame,

Notre journaliste Michel Scott a bien « révélé » le contretemps turc en ces termes : « C’est finalement le danois Rasmussen qui a été choisi malgré les réticences des turcs ».

A ce moment là les journalistes ne savaient pas encore que le coup de fil de Mr Berlusconi avait pour objet de faire revenir son homologue turc sur son veto à la nomination du danois. Très franchement, je ne vois pas très bien ce qu’il y a de « partisan » ou de « malhonnête » dans ce reportage.

Commenter cet article