Surenchère médiatique? (Delphine)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Je viens de voir l'interview du papa de la petite elise ce soir à 20 heures... Comment osez vous réaliser ce type d'info voyeuriste sans aucun fondement en terme d'information. Mme Ferrari n'éprouve t elle aucune gêne à voir cette petite fille blottie dans les bras de son papa.. ne pensez vous pas que cet enfant a plus que jamais besoin d etre protégée de cette sur enchère médiatique... cette information n'est digne de figurer dans un journal télévisé ... comment au titre de l'information (laquelle ?) vous pouvez organiser ce type de reportage ??? c'est insensé , scandaleux et une vraie honte pour votre métier de journaliste.

Delphine

 

Madame,

Vous vous en doutez, ce n’est bien entendu pas à la demande de TF1 que le père de la petite Elise tenait sa fille dans ses bras. J’ajoute qu’à aucun moment le visage de l’enfant n’était visible. Je ne pense pas que nous fassions preuve de « voyeurisme » ou de « surenchère médiatique » en traitant d’un fait de société  de plus en plus fréquent, je veux parler du problème des gardes d’enfants de couples divorcés binationaux. Cette interview était d’autant plus intéressante que le père de la petite Elise n’exprimait aucune animosité particulière à l’encontre de son ex épouse, convenait lui-même que sa fille avait autant besoin de sa mère que de son père et enfin, entendait retirer sa plainte.

Commenter cet article