Plus de politique étrangère (Romain et Frédéric)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonsoir,
Je suis étonné de voir que le 14 avril dernier il n'y a eu aucune information traitant de l'étranger, même pas en off. J'en conclus donc qu'il ne s'est rien passé à l'étranger. Et pourtant... Rien qu'en provenance de votre site (LCI.fr), les leaders des contestations en Thaïlande ont été arrêté, l'armée a réussi a reprendre le contrôle. Obama qui commence a levé une partie de l'embargo sur Cuba et Castro qui demande la fin totale, etc. A titre de comparaison, France 2 a traité ces 2 sujets.
Une autre remarque sur la place des faits-divers qui a pris 1/3 du JT, notamment l'affaire de la petite Elise, je sais que l'audience est en difficulté mais quand même, remarque France 2 n'a pas fait mieux. Mais c'est en fait une remarque plus générale pour les médias. Un sujet sur le redécoupage électoral aurait été plus intéressant puisqu'à ce jour vous n'avez que diffusé qu'un off de Pierre Moscovici.

Encore étonné que ce soir, 16 Avril, aucune actualité internationale n'a été traitée. Je croyais qu'il y avait au minimum 2 reportages "étranger" par JT ?
En espérant ne pas user de votre patience.
Cordialement,
Romain

 

Bonjour,
un pardon à Mme FERRARI pour mes deux courriers concernant le peu d'infos à l'étranger; je ne voudrais pas que celle-ci croit que je n'aime pas son journal! au contraire, son journal est très bien fait et MME FERRARI est très professionnelle.
Bonne continuation donc.
Merci
Frederic

 

Messieurs,

Un sujet sur les événements en Thaïlande a été diffusé la veille (13 avril) et un autre sur l’assouplissement de l’embargo des USA contre Cuba a été diffusé le samedi suivant. Nous avons donc traité ces deux sujets mais pas le même jour que France 2. Il est normal que LCI et son site internet couvrent plus l’actualité étrangère, la chaîne ayant une vocation d’information continue. Quand à la place accordée aux faits divers, l’exemple de l’affaire de la petite Elise ne me semble pas être le plus probant. Il s’agit plus, en l’occurrence, d’un fait de société qui pose aussi le problème de l’harmonisation des conventions juridiques entre les pays dont sont ressortissants ces couples divorcés binationaux. Quand je disais qu’il y a deux reportages « étranger » par édition, je parlais de moyenne. Cela dit votre appétit de politique étrangère est parfaitement légitime même s’il est loin d’être majoritaire parmi les téléspectateurs.








Commenter cet article

Romain 21/04/2009 14:44

Enfin, ça ne justifie pas qu'aucune info internationale n'a été traité 2 soirs de suite.