Injustices

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,

Regardant régulièrement vos émissions du JT ainsi que 7 à 8, je voudrais réagir face à celles-ci. Je trouve que vos reportages deviennent de plus en plus lassants. En effet, il faudrait que vous dénonciez certains problèmes auxquels sont confrontés les français d'aujourd'hui dont celui-ci: l'islamophobie. Bien que vous insistiez sur l'antisémitisme et l'homophobie, (conférence sur le racisme de la semaine dernière) n'oubliez pas que l'Islam est la deuxième religion de France, et il existe des injustices à l'égard de la communauté musulmane.

Par ailleurs, l'affaire d'Ilan Halimi a été au coeur de l'actualité en 2006, créant une vive émotion en France. Elle le sera encore plus cette semaine. Vous allez donc relayer cette information, qui me semble bien sûr, justifiée. Néanmoins j'ai l'impression que votre but est de victimiser la communauté juive, et de passer les musulmans pour des inhumains, des barbares, alors que ce n'est pas du tout le cas. Ceux qui prônent la violence ne représentent qu'une minorité. Et qu'en est-il du Proche-Orient? Pourquoi ne pas parler d'Olivier Besancenot qui s'est rendu à Gaza dernièrement et dont son entrée a été refusée par le gouvernement israélien? Ou encore quelle est la situation des Palestiniens actuellement? Ya t-il eu des reconstructions, des enquêtes? Ces questions dont je me pose ne se reflètent pas dans vos journaux, ce qui est décevant. Heureusement que je peux trouver des éléments de réponse sur Internet.

En espérant que votre réponse m'éclairera et m'apportera plus de précisions sur vos choix, veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

 

Bonjour,

Je comprends que vous puissiez avoir le « sentiment » que les musulmans ne sont pas aussi bien traités qu’ils devraient. Mais il y a le sentiment que vous en avez et la réalité, en tout cas dans nos émissions d’information. Nous n’avons pas oublié que l’Islam est la deuxième religion de France. Concernant l’affaire Ilan Halimi, nous n’avons jamais mentionné l’appartenance religieuse de son tortionnaire présumé, Youssouf Fofana. Nous avons simplement indiqué, conformément au dossier d’instruction, que ses motivations étaient aussi racistes à l’égard des juifs. Nous ne « victimisons » en aucun cas les juifs et ne faisons aucun lien entre les « musulmans et les « barbares ». Concernant le Proche Orient, nous avons fait près d’une quarantaine de sujets sur Gaza depuis le début de l’opération militaire israélienne « plomb durci » y compris sur la situation actuelle des habitants plusieurs mois après la fin des événements. « Les injustices à l’égard de la communauté musulmane » ne sont pas de notre fait et nous en rendons compte tout autant que celles qui touchent d’autres communautés.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article