Bâilloner JP Pernaut (Jean-Pierre)

Publié le par Jean-Marc Pillas

A l'attention de M. Jean-Pierre Pernaut

Suite à votre émission du 24 avril, concernant l'arrêté du Maire d'oloron une chose est certaine, ce ne sont pas les coqs que l'on doit bâillonner, mais vous. Votre sourire narquois, n'est pas digne d'un homme qui se doit d'informer, et non de juger, vous représentez bien mal votre profession, et TF1. Oui je dis merci au Maire d'Oloron, qui préfère le bien-être de ses administrés victimes des cris de coqs à 4 h du matin, et cela sans arrêt, j'espère que d'autres suivront, c'est vrais que ce gallinacé représente la virilité, le mâle, c'est peut-être ce qui vous plaît, ou vous fait rêver. Un bruit est un bruit quelle que soit sa provenance. Il attaque presque toujours les plus faibles, ceux qui n'ont pas les moyens de faire cesser ces agressions Les victimes ont toujours tort, ne supportent rien, mais souffrent. Les propriétaires bien souvent n'habitent pas sur place et ne sont pas agriculteurs. Je ne suis pas contre le fait d'avoir des volailles, mais à condition qu'elles ne pourrissent pas la vie des voisins, aucun respect de l'autre, des lois, que vous encouragez à bafouer. Méditez, méditez, Monsieur le ricaneur. Sachez que les riverains doivent se calfeutrer chez eux, privés de liberté à cause du bruit.
Jean-Pierre

 

Monsieur,

Je m'étonne que vous ayez pris ce reportage tellement au sérieux. Cette querelle « de clocher » si typiquement française méritait bien ce « sourire narquois » de JP Pernaut. Je ne vois pas très bien ce que le prétendu « encouragement à bafouer les lois » de JP Pernaut a à voir avec ce sujet, certes anecdotique, mais plutôt cocasse. En matière de nuisance sonore il me semble qu’il y a plus grave que le chant du coq.

Commenter cet article

SANCHEZ 23/05/2009 22:15

NOUS NOUS APERCEVONS QUE CERTAINES PERSONNES SE PERMETTENT DE CRITIQUER LES GENS QUI NE SUPPORTENT PAS LE CHANT DU OU DES COQS .NOUS AVONS DES VOISINS AVEC 2 COQS QUI NE SONT PAS ENFERMES LA NUIT ET BIEN JE PEUX VOUS DIRE QUE C'EST INTENABLE ET QUE CA PORTE SUR LE SYSTEME NERVEUX CAR NE PAS POUVOIR DORMIR LA NUIT A CAUSE DES COQS .NOUS INVITONS LES PERSONNES QUI VEULENT SE REDRE COMPTE DE CES GROS DESAGREMENTS CHEZ NOUS PENDANT PLUSIEURS NUITS ET NOUS VERRONS CE QU'ELLES EN PENSENT.
A BON ENTENDEUR .EN PLUS VIVRE AVEC LES FENETRES FERMEES CE N'EST PAS TRES AGREABLE .CAR NON RESPECT DES VOISINS CAR NOUS NE PARLONS PAS DE LA JOURNEE OU C'EST IDEM ET EN PLUS LE VACARME QUAND LES 2 COQS SAUTENT SUR LES POULES C'EST LA PAGAILLE ET DES CRIS TRES PERCANTS.

thebeef 15/05/2009 19:20

Quand bien même la publication d'un commentaire de mécontentement banal suscite une remarque véhémente, il n'y a pas lieu de s'en réjouir. Car si la liberté d'expression est "permise à tous", l'information et surtout la culture en sorte rarement grandis.

Bea 15/05/2009 14:00

pfffff, cher Mr JMP, non mais sans rire, vous sélectionnez les messages les plus stupides ou quoi ?

Je suis de la campagne mais habitant Paris. Et si une personne de la ville est embetté parce qu'elle vient de déménager à la campagne, se plaint des odeurs de fumiers ou des chats de coq, que cette personne déménage et retourne au milieu de ses odeurs de crottes/urine de chiens, de diesel et d'ordures! Je prèfere d'autre part le chant du coq que celui d'une mobilette trafiquée, à quatre heure du mat!!

Merci de ne pas me censurée!

Jean-Marc Pillas 15/05/2009 14:07


Je ne sélectionne pas...et n'ai aucune disposition particulière pour censurer (er à la fin). Enfin, je constate que les messages qualifiés de "stupides" font réagir, la preuve!