Chômeurs inégaux devant les médias (Chantal)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Je vous ai envoyé un mail la semaine dernière pour vous signaler la liquidation d'une entreprise de 715 personnes ou seules 98 postes seraient peut être sauvés ! Aucune réaction de votre part ! seriez vous aussi acheter par nos actionnaires ??? Mon entreprise : EDA dont le siège est à Noisy le grand. Hier nous avons manifesté toute la journée, nous sommes venus de toute la France parce que cette entreprise a différents sites. Aujourd'hui, 617 salaries sont au chômage et ceci dans l'indifférence totale. Alors que vous venez de parler des salins du midi avec quelques licenciements, nos 617 chômeurs restent dans l'indifférence !!! Moults medias ont été contacté, seul France 3 s'est déplacé !!! Que faut il faire pour dénoncer ce gâchis ???? J'attends impatiemment une réponse, preuve que vous êtes impartiaux !

Cordialement.

Chantal

 

Madame,

Je comprends parfaitement la colère de tous les salariés français à qui on annonce la liquidation de leur entreprise. Je comprends aussi que ceux qui se retrouvent subitement au chômage souhaiteraient que les médias parlent de leur situation plutôt que de celle de leurs voisins. Vous comprendrez que nous ne pouvons traiter de manière exhaustive de toutes ces fermetures d’entreprises ou de ces plans sociaux, tant ils sont nombreux. Il ne s’agit bien entendu aucunement « d’impartialité » mais de choix éditoriaux qui par essence ne peuvent prétendre satisfaire le plus grand nombre.

Commenter cet article