Le 13 heures et la "Féria"

Publié le par Jean-Marc Pillas

A l'heure où on parle de protection de la nature il est encore dommage de faire l'éloge des corridas et de leur environnement .

Que dire alors des espagnols qui n'hésitent pas a se mettre nus en grand nombre et en manifestation pour lutter contre. On aime jean pierre Pernaut depuis des années mais il montre parfois trop ce qu'il aime ou n'aime pas. Alors  à quand la torture imposée aux coqs de combat dans le nord sur tf1 ? Ce jour là je prend les infos sur la 2, encore un client de moins.

 

Je suis à nouveau effaré et révolté à cause de vos informations qui font en permanence la promotion de la chasse et de la corrida. Vous prenez partie en leur faveur et je pense que c'est révoltant et, en tout cas, pas honnête. On a aussi le droit d'être totalement contre la corrida et ses pratiques barbares d'un temps désormais révolu.

Jacky

 

Je trouve insupportable la promotion de la corrida faite par JPP au journal de 13 h. A chaque féria c'est la même chose.

Jeanine

 

Pourquoi faire chaque année plusieurs reportages sur la féria de Nîmes ?? A 1 km de là se déroule la 1ère féria camarguaise à Caissargues : celle qui lance la saison de toutes les fêtes votives de la région. Demandez aux Nîmois, aux "locaux", ce qu'ils font quand il est 2 heures du matin : ils finissent la nuit dans notre village ! Je vous suggère donc de proposer à vos journalistes dépêchés sur place de faire quelques centaines de mètres et venir découvrir ... Ils ne seront pas déçus....

Bien à vous.

Véronique

 

Bonjour,

Parler d’un événement annuel comme la féria de Nîmes ne signifie pas pour autant faire la « promotion » ou "l'éloge" de la corrida. Il se trouve que la Féria de Nîmes existe en toute légalité et que ce n’est pas à nous de décider si ce « spectacle » est dégradant ou non. TF1 n’oblige pas les téléspectateurs à « aimer » (ou à détester) la corrida et ne prend en aucun cas parti. Les téléspectateurs sont assez grands pour se faire leur propre opinion.

Commenter cet article