Pilote professionel (Michel)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,

De Michel Novovitch, pilote professionnel, instructeur, auteur de deux livres sur la sécurité aérienne.

Il est très surprenant que des pilotes aient parlé d’instruments calibrant la vitesse en avion en ne mentionnant que les « pitots ».

Ces pitots donnent une vitesse en fonction de la pression de l’air et cet équipement « mécanique » peut en effet être affecté par le givrage ou toute autre obstruction.

Mais, dans tous les avions de ligne, il y a des GPS qui donnent la vitesse (référence satellitaire) et de façon plus précise encore que la prise d’air (pitot). De plus, la navigation se fait, à part les GPS, a partir de VOR (balises au sol sur toute la terre) qui permettent aussi de mesurer la vitesse.

Il y a donc trois systèmes qui permettent aux pilotes de « s’en tirer » en cas de mise hors service des pitots.

Ce serait bien de rassurer un peu les passagers, au lieu de les paniquer. Je vous propose de contrôler ce que je viens de vous écrire et d’apporter au public cette information. Beaucoup d’anxieux vous en sauraient gré !

Amicalement,

Michel Novovitch

 

Monsieur,

Je vous remercie de vos précisions, en espérant qu’elles contribuent à un peu plus de sérénité dans la recherche des causes de cette catastrophe.

 

Commenter cet article