Le footballeur et les "petites gens" (Christiane)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Croyez vous intelligent devant une employée à 1100 euros de salaire mensuel que Laurence Ferrari se permette en souriant de donner le chiffre de 93 millions pour le rachat de Ronaldo ? Vous vous moquez des petites gens ?

Christiane

 

Madame,

Je comprends parfaitement que ce fossé insolent qui sépare un Ronaldo d’une « employée à 1100 euros » soit insupportable pour le plus grand nombre d’entre nous. Mais cet écart abyssal n’est tout de même pas de la faute de Laurence Ferrari qui ne fait que mettre en évidence les contradictions, parfois cruelles, de notre societé. C'est aussi une manière de souligner l'énormité et pourquoi pas, l'absurdité, de telles sommes.

Commenter cet article