Bassin minier à l'UNESCO (Chantal)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour.

Le reportage relatif au bassin minier diffusé le 12 juin au journal de 13H est certes d'un grand intérêt et une belle publicité pour la région Mais je voudrais vous faire remarquer que ce bien ne fait pas partie des biens qui seront soumis pour inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO cette année comme votre reportage le laisse supposer. Il est seulement inscrit (depuis 2002) sur la « liste indicative » comme de nombreux autres biens en attente. La prochaine session du comité aura lieu à Séville ce mois de juin 2009 et les biens soumis par la France cette année sont les suivants : Les Causses et les Cévennes (France); De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d'Arc-et-Senans, la production du sel ignigène (Extension de la Saline royale d'Arc-et-Senans, France); Le bassin minier du Nord Pas-de-Calais ne sera donc pas soumis en 2009, pas plus qu'en 2010 à priori. Laisser croire que ce bien pourrait être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO lors de la prochaine session du comité est une information erronée et pourrait générer de faux espoirs pour les personnes qui s'impliquent dans la promotion de leur région.

Merci de votre attention.

Chantal

 

Madame,

Vous n’avez vraisemblablement pas écouté très attentivement le lancement et le commentaire du journaliste. Il n’a jamais été dit que la candidature du « Bassin minier » au classement de site inscrit au patrimoine mondial serait examinée cette année par l'UNESCO mais simplement que la Région se battait depuis plusieurs années pour faire inscrire ce « paysage culturel évolutif » dans cette liste. Et les « personnes qui s’impliquent dans la promotion de leur région » n’ont pas besoin de TF1 pour avoir de « vrais » ou « faux » espoirs d’y parvenir.

Commenter cet article