"Nanar" et l'enfant à la tumeur

Publié le par Jean-Marc Pillas

Vous avez été très nombreux à réagir au reportage sur ce petit garçon africain atteint d’une tumeur et sur l’entretien avec Bernard Tapie qui était l’invité de Laurence Ferrari. Ces réactions sont souvent contradictoires. Je n’ai pas la place de les publier toutes ici. J’ai donc fait une sélection des courriels les plus représentatifs des opinions diverses et variées qui ont été exprimées.


Bonsoir,

je viens de regarder la diffusion d'un reportage consacré au petit Idrissa atteint d'une tumeur au visage et venu en France pour subir une opération qui pourrait lui sauver la vie. Pourquoi faire un appel au don alors que je pense franchement que TF1 aurait tout à fait les moyens de financer les 20000 euros nécessaires au séjour hospitalier de ce petit père. Je suis donc très choquée et je trouve cela même déplacé de la part des responsables du journal de TF1. Mes pensées vont vers ce petit garçon et sa famille.

Audrey

Pourquoi ne mettez vous pas l’adresse pour les dons dont ce petit gars a besoin pour les soins (opération tumeur) cela n est il pas plus important que vos pub?!

 

Ne trouvez-vous pas déplacé de parler des actions "Club Med" que Bernard Tapie vient d'acheter et de sa "cagnotte" de plus de 2 millions d'euros ??? Surtout après avoir diffusé un reportage sur ce petit garçon en attente d'une opération de chirurgie pour laquelle vous faites un appel aux dons et qui risque de mourir d'un jour à l'autre si on ne verse pas 20 000 !!!!!!!! Maud

 

J'ai été très choquée de voir B.Tapie venir étaler son fric alors qu'on venait de voir un petit garçon qui risque de mourir faute d'argent. Quelle honte !!!!

 

Je suis très touchée par le geste de Mr Bernard Tapie pour ce petit garçon atteint d'une tumeur au visage. Il m'a donné la larme à l'oeil car je sais qu'il a beaucoup de cœur.  Je l'ai toujours apprécié et je l'admire beaucoup, je lui souhaite beaucoup de chance pour le club med et je sais qu'il amènera beaucoup d'idée. J'aimerai que ce message lui soit transmis .Merci beaucoup.

Christelle

 

Je trouve pas normal de demander à la population française de donner de l argent pour qu il puisse se faire opérer alors qu en France il y a de nombreuses personnalités riches qui sont susceptibles de pouvoir l aider !!!!!!!!!!!et donc pouvoir réunir rapidement 20000 euros!!!!!! cordialement

Audrey

 

Bonsoir, Je viens de regarder le journal de Laurence Ferrari - qui comme toujours est excellent. Cependant, j'ai cru m'étouffer lorsque le reportage sur la tumeur faciale de ce petit bonhomme était à peine terminé et qu'on a retrouvé Bernard Tapie sur le plateau pour parler de ses actions et des milliers d'euros versés. Mais quelle erreur de mauvais goût dans le déroulement des dossiers !!! Heureusement, Bernard Tapie a eu la présence d'esprit (à un moment ou on ne s'y attendait pas) de dire qu'il s'occuperait de l'opération. J'espère qu'il disait vrai et que ce petit homme pourra retrouver le sourire de son âge. Il serait doux et respectueux que Laurence Ferrari puisse, dans quelques jours, nous donner de bonnes nouvelles à son sujet. Je voulais juste réagir comme spectatrice et Maman. Merci de m'avoir lue et de bien vouloir apporter également mes félicitations à la rédaction pour le magnifique et courageux reportage sur l'Iran que nous a présenté Laurence Ferrari la semaine dernière.

Merci ... de Belgique.

Barbara

 

Bonjour,

Voici quelques réponses aux interrogations des uns et des autres.

Ce n’est pas TF1 qui fait un appel aux dons mais l’association qui s’occupe de réunir les fonds pour le petit garçon. Je pense que si Bernard Tapie ne s’était pas lui-même engagé à financer son hospitalisation, TF1 n’aurait pas hésité une seule seconde à le faire, de manière discrète. L’adresse de l’association a bien été donnée à l’antenne et figure sur le site de TF1.fr

Je comprends que certains d’entre vous jugent « déplacées » les sommes colossales évoquées par l’homme d’affaires Bernard Tapie pour le rachat du « Club Méd » en regard de la somme relativement modeste nécessaire à l’hospitalisation de cet enfant atteint d’une tumeur. C’est vraisemblablement aussi le sentiment qu’a eu lui-même Bernard Tapie et qui l’a conduit à s’engager à « régler le problème ».

 

Commenter cet article