Commentaire d'une décision de justice (Claude)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Monsieur,

Dans l'affaire Courjault, je trouve que les commentaires de Mme Chazal sont relativement aiguillés à décharge de la coupable, au sens où on privilégie une information qui met en exergue le caractère de la " bonne mère". Quid de toutes les bonnes mères en France qui ne congèleront jamais leurs bébés ? Il ne s'agit plus d'information mais de parti pris. Ce faisant, eu égard à l'indulgence de la Justice et des médias par rapport à cette monstruosité, je pense que vous serez enclins à tenir les mêmes propos dès lors qu'une prochaine bonne mère, s'appuyant sur ce verdict clément, aura le désir de congeler !

Avec mes salutations,

Claude

 

Monsieur,

J’ai eu beau visionner à plusieurs reprises le lancement de Claire Chazal, vendredi dernier sur le témoignage du mari de Madame Courjault, je ne comprends pas ce qui vous permet de porter une telle accusation de parti-pris de la présentatrice. Claire Chazal s’est contentée de relater les faits, à savoir la condamnation de cette femme à huit ans de prison sans porter aucune appréciation. Vous devez confondre avec les propos de Monsieur Courjault qui a naturellement une appréciation particulière des actes de sa femme. Il est parfaitement de votre droit de considérer la justice trop indulgente dans cette affaire mais pas d’instruire un procès en « complicité » infondé d’une journaliste.

Commenter cet article