"Emotion limitée" (Pierre Jacques)

Publié le par Jean-Marc Pillas

J'entends Claire Chazal, qui est toujours une merveille a écouter le weekend, parler de la mort de Michel Jackson au 20 heures du 28 juin. Elle dit entre autre que l'émotion est très forte a Los Angeles.  Pourquoi limiter l’émotion a Los Angeles ?  Ce n’est pas que Los Angeles qui est soumis a l’émotion, c’est le pays des Etats Unis tout entier qui subit une Jacksonmania totale.  Depuis Jeudi midi, on ne peut plus allumer une seule chaine de télévision (130 a Minneapolis) sans se voir servir Michael Jackson a toutes les sauces.  Vous devriez en tenir compte dans votre journal

Pierre Jacques

 

Monsieur,

Voici comment un élément sorti de son contexte peut conduire à un contresens total. Si nous avons effectivement insisté hier soir sur l’actualité autour du décès de Michael Jackson à Los Angeles, cela fait trois jours que nous diffusons des sujets sur l’émotion et la Jacksonmania, un peu partout dans le monde et pas seulement aux Etats-Unis.

Commenter cet article