Lien de cause à effet?

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour Monsieur,

J'ai pu noter que l'accident qui s'est produit hier à Etaple, à la suite duquel un ouvrier a trouvé la mort et trois autres ont été blessés, n'a fait l'objet que d'un bref commentaire de la part du présentateur du journal de 20 heures de TF1. Quasiment tous les journaux des autres media audiovisuels ouvert sur cet accident.

Les journalistes de TF1 disposent d'une totale liberté dans le traitement de l'information, tout au moins c'est ce que nous pouvons entendre très régulièrement.

Donc je n'ose pas imaginer de lien de cause à effet entre la manière dont cet accident a été traité par TF1 dans le journal de 20 heures du 15 août et le fait que la société Norpac, chargée du chantier d'Etaple, soit une filiale du groupe Bouygues.

Je vous remercie.

 

Monsieur,

Jusqu’à ce que j’apprenne par votre courriel que la société en charge du chantier de la passerelle effondrée à Etaples serait une filiale du groupe Bouygues (information que je n’ai pas encore vérifié), je peux vous certifier que l’équipe du journal du weekend n’avait pas connaissance de cette précision. Si le sujet n’a été traité que très brièvement hier soir, c’est tout simplement parce que notre correspondant dans le nord était pris sur un autre sujet et donc qu’il n’a pas eu le temps matériel de couvrir cet accident. Il n’y a donc aucun lien de cause à effet entre l’appartenance de TF1 au groupe Bouygues et l’absence de reportage sur la passerelle effondrée au 20 heures d’hier soir. D’ailleurs, un sujet sera diffusé aujourd’hui même au 13 heures. Vous avez donc raison de "n'oser imaginer" le lien de cause à effet que vous soupconniez.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article