20 heures "conservateur"

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,
J'apprécie votre journal mais je souhaite simplement vous faire une réflexion sur la forme. Vous serez probablement d'accord avec moi, le plateau de TF1 est très joli. Philippe Désert a fait un travail remarquable et les nouvelles technologies utilisées pour les écrans et les lumières sont du plus bel effet. Cependant, le travail de création effectué et les milliers d'euros dépensés pour sa création ne se ressentent pas du tout à l'écran. A quoi bon construire un si beau plateau si on ne le voit pas ? Sans mentir, les journalistes pourraient être devant un fond vert que les téléspectateurs ne remarqueraient même pas la différence. On passe tout le journal coincé dans un cadrage serré, avec une impression d'étouffement assez déconcertante. Ce n'est franchement pas digne de la première chaîne d'Europe. Prenez exemple sur les télévisions étrangères, qui n'hésitent pas à casser le mythe de l'homme-tronc et à élargir leurs angles pour créer quelque chose d'agréable pour les yeux. A quand de nouveaux cadrages, des journalistes qui se déplacent, bref à quand une réalisation enfin dynamique ? La façon de présenter l'info est devenue totalement ringarde en France (et pas seulement sur TF1). Il serait temps d'évoluer, non ? Votre plateau a du potentiel, Laurence Ferrari est encore jeune et peut se déplacer, alors j'ignore ce dont vous avez peur. C'est une attitude franchement conservatrice. Je sais, vous n'aimez pas ce mot, mais il faut voir la réalité en face, la réalisation est plate, fixe, sans saveur. Et ça dure depuis tellement d'années... C'est ni plus ni moins du conservatisme ! Je pense qu'en 2009 vous avez les moyens de moderniser tout cela (travellings, plans larges, se servir de vos murs d'écrans [qui ne sont quasiment jamais utilisés]...). Avec le nombre de compliments qui vous ont été faits sur votre édition spéciale "60 ans du JT" et notamment le fait que Laurence se déplace sur le plateau, je ne comprends pas que vous ne réagissiez pas. J'espère avoir été entendu, et en attendant des efforts de votre part. Merci.


Bonjour,

Merci de vos suggestions que je m’empresse de communiquer aux « architectes » du journal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article