Métaphore marine (Sylvain)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Dans le reportage hier soir dans une famille bourgeoise sur le rétablissement du rythme scolaire pour les enfants en vue de la rentrée, j’ai entendu la journaliste filer la métaphore marine de façon totalement gratuite et calamiteuse. De mémoire, « Il faut redresser la barre », « cap sur la rentrée scolaire » et encore « le vent qui souffle dans les voiles ». Tout simplement ridicule ! Voilà ce qui arrive quand un journaliste se prend à tort pour un écrivain.

Sylvain

 

Monsieur,

N’attendez pas de moi que je juge le style, littéraire ou non de la journaliste en question. Chaque journaliste a sa façon de s’exprimer et ne prétend en aucune manière faire de la littérature. Le principal est que le commentaire soit écrit en bon français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article