Gros malentendu (Michel)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Messieurs,

A compter de ce jour, je ne regarderai plus le journal télévisé de TF1. Je ne puis accepter de continuer à m'informer par ce journal qui donne la priorité à la braderie de Lille quand des soldats Français sont blessés au nord de Kaboul. Nous n'avons pas la même sensibilité quant à définir le sens d'une information. La braderie de Lille nous est outrageusement mis en exergue sans que l'on sache pourquoi. C'est sans intéret et surtout ça n'a rien à voir avec ce que l'on attend d'un journal d'information. Entre Monsieur Pernault et secret story, TF1 me sort par les oreilles, 25 années de fidélité se termine par une goutte qui fait débordé le vase. Mon message sert à rien, mais je tenais à exprimer mon ressenti.

Michel

 

Monsieur,

Cette « goutte d’eau qui fait déborder le vase » repose sur un malentendu. Si JP Pernaut a donné l’information sur les soldats français en Afghanistan après le sujet sur la braderie de Lille c’est pour la simple raison que cette nouvelle est tombée à 13heures 08 minutes sous la forme d’une dépêche AFP. JP Pernaut a donc donné l’information dés qu’elle a été en sa possession. Votre message n’a pas « servi à rien ». Il a au moins permis de lever un quiproquo. Vous pouvez être certain que si l’information avait été connue avant le début du journal, elle aurait fait l’objet d’un sujet en ouverture de l’édition.

Commenter cet article