"Honte à nous"! (Hélène)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Votre article sur le double meurtre je suis choquée par le manque de respect dans la présentation des noms des victimes ,mademoiselle giraud le prénom et le nom géraldine mais pas le nom ; giraud, cela est irrespectueux, cruel, pour ses parents cela est pire encore géraldine giraud et cathy l'herbier elles sont des personnes,meme mortes , vous avez le devoir de respect vous avez des devoirs ,faire respecter la mémoire des victimes et vous qui ecrivez , si elles étaient vos filles,pouvez vous traiter votre fille morte dans des conditions dramatiques de la sorte; vous devriez avoir HONTE EXCUSEZ VOUS AUPRES DES FAMILLES .

Hélène

 

Madame,

J’avoue avoir eu un peu de mal à comprendre le sens de votre courriel. Il semble que vous reprochiez à la journaliste qui a commenté le sujet sur les meurtres de Géraldine Giraud et Katia Lherbier  d’avoir pris   la liberté de nommer (une seule fois) la première par son seul prénom. La phrase de la journaliste est très précisément celle-ci : « …le comédien Roland Giraud, père de Géraldine ». Après avoir nommé à plusieurs reprises la jeune femme par son nom complet (Géraldine Giraud), il était logique que, venant de citer le nom de famille de son père, elle ne le répète pas. Il n’y a aucun irrespect dans cette phrase, simplement un souci de ne pas en alourdir le style. Je ne commenterai pas votre dernière phrase en raison de son caractère outrancier et sans fondement.

Commenter cet article