"Prodigieux" lanceur de chaussures

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonsoir.

Dans votre journal de 20 h, la journaliste, en commentant l'imminente sortie de prison du journaliste irakien qui a lancé une chaussure sur George Bush, a prononcé "le retour du fils prodige". J'ai dû revoir ce passage sur votre site, tellement j'ai été étonné. Il est vrai qu'une confusion est possible entre "prodige" et "retour du fils prodigue", mais est-il possible qu'on ignore sur votre chaîne l'expression biblique qui parle de l'accueil chaleureux fait par le père au fils prodigue ? et je cite de mémoire? Ou bien assiste-t-on en effet à la naissance d'une nouvelle locution qui prend en compte le sens de "prodige", qui n'a pas beaucoup à voir avec la tournure d'origine?

 

Bonjour,

Au sujet du journal de 20h de ce samedi 12 septembre la chaussure dans un pays arabe "le retour du fils prodige" je crois que j'ai bien entendu... après les fautes de français et de grammaire qui se découvrent peu à peu, on trouve maintenant des fautes de culture... (biblique cette fois-ci) Mes respects à la personne qui a contrôlé le reportage...

 

Bonjour,

La journaliste en question vous prie de l’excuser pour ce lapsus « linguae » pas vraiment révélateur et, par définition, indépendant de sa volonté. Pourtant ce journaliste irakien peut s’enorgueillir  d’être un « prodige » en matière de « lancer de chaussures ».

Commenter cet article