"Parler vrai"

Publié le par Jean-Marc Pillas

Le parler vrai! pourquoi vos journalistes ne parlent que de "disparitions","il nous a quitté"il n'est plus parmi nous"lorsque quelqu'un est MORT ou DECEDE?Sachez qu'en assurance-vie la disparition est considérée autrement (sauf disparition en mer)Pourquoi les termes MORT ET DECES vous effraient autant. Quand vous annoncez un accident de la route vous n'annoncez pas des disparitions mais bien des MORTS !Alors assumez vos propos ou changez de journalistes qui pensent avoir bonne conscience!

 

Bonjour,

Si le terme « disparition » n’est pas originellement synonyme de décès, il est aujourd’hui largement admis pour évoquer la mort de quelqu’un car la langue française évolue. L’usage de ce terme n’est pas une manifestation d’une pudeur mal placée des journalistes mais simplement le souci d’éviter les répétitions. Et chacun sait que lorsqu’on évoque un décès, le mot disparition a valeur de synonyme. Nous assumons parfaitement nos « propos », y compris l’usage du mot « disparition ».

Commenter cet article