Questions sans réponses (Estelle)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,
je me permet de vous contacter car je suis stupéfaite que la direction de tf1 n'ai pas demandé à Mr Sarkozy son avis sur le manque d'AVS pour les enfants handicapés et sur le non respect de la loi de l''éducation nationale envers nos droits. C'est un sujet d'actualité qui touche beaucoup de monde .D'autant plus que j'ai reçu un mail hier qui me disait que mon message(envoyé à TF1) vous avait interpelé et qu'il serait susceptible d'avoir une réponse de sa part lors du direct.
A-t-il lu les messages avant afin de préparer ses réponses? A-t-il choisi les questions auxquelles il voulait répondre ou ne pas répondre?
C'est facile de dire ,et je le site,"je ne vous ment pas" quand on cache les sujets qui gènent . Il ne montre pas la face caché de l'iceberg. Vous avez préféré lui parler de son footing matinal, de ses résultats d'examens , de l'avis de Carla .... Dès demain je lui envoi un recommandé afin de le mettre devant le fait accomplit ( dont une copie ira à l'inspecteur académique, au recteur, et au ministre de l'éducation)car pendant ce temps nos enfants ne vont pas à l'école où ne sont pas accompagnés. En tant qu'handicapés ,ils ont déjà un retard dans l'apprentissage et il s'agit de ne pas les ralentir plus. C'est maintenant qu'il faut réagir et pas dans un ou deux mois .
Je pensais que vous étiez sensible à ce sujet et que vous nous donneriez un petit coup de pouce mais je vois encore une fois que l'on ne peut compter que sur nous même . Heureusement que nous avons les épaules larges et un moral d'acier car c'est encore une porte qui se ferme devant nous. On a l'habitude....
Estelle

 

Madame,

Le site TF1.fr a reçu des centaines de questions sur tous les sujets imaginables qui touchent de près ou de loin les français. Il était impossible à Laurence Ferrari de toutes les transmettre au Président, faute de temps. Non, je ne pense pas que Nicolas Sarkozy ait eu connaissance des questions avant l’interview et qu’il les ait donc sélectionnées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article