"Acharnement maladif" (Marie-Gabrielle et Stéphanie)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,

Avions Rafale. Pourquoi alors qu’on ne connait pas encore les causes de ces accidents, annonce- t- on au journal de 20 Heures que "c'est un coup dur pour Dassault, alors que le Brésil avait
l'intention de passer une commande" l'industrie Française se porte t elle trop bien, il n'y a pas assez de chomeurs ? Le gouvernement Brésilien n'est il pas assez raisonnable pour se posser lui
même la question ? il y a vraiment un acharnement maladif contre Sarkozy qui avait essayé de vendre ces avions.
Marie Gabrielle


2 avions Rafale de la Marine hier se sont abîmés en mer. Un seul pilote n'avait été repêché hier à 20h30. Aucune compassion pour les familles au 20 h. Votre seul souci était que cela intervienne au moment où le Bresil doit acheter des Rafales!!!!!!!

Stéphanie

 

Mesdames,

Pardonnez-moi ma franchise mais vos courriels relèvent du pur fantasme. En premier lieu, il n’a pas été dit que « c’est un coup dur pour Dassault » mais que « ça tombe mal » au moment ou la France négocie la vente de Rafales au Brésil. Le fait de rappeler à propos de cet accident le contrat en cours avec le Brésil est précisément un bon reflexe journalistique, notre travail consistant aussi à resituer les événements dans leur contexte. Assimiler notre travail d’information à un "acharnement maladif" contre la personne du Président relève également d’une extrême mauvaise foi. Dois-je comprendre que vous auriez souhaité voir cet accident ignoré afin de ne pas « gêner » une négociation en cours ? A ce moment là, expliquez-moi pourquoi l’armée de l’air elle même a communiqué l’information à la Presse.

Commenter cet article