Le rôle d'une chaîne d'info (Romain)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour Monsieur,

Je vous écris afin d'exprimer mon "étonnement" face au peu de réactions de LCI aujourd'hui à l'occasion de l'intervention des chefs de l'Etat et de gouvernement américain, français et britannique.

Comment se fait il, qu'à cette occasion, une "vraie" édition spéciale n'ait pas été organisée, avec vos envoyés spéciaux et au moins un spécialiste de la "question de l'Iran" sur votre plateau (même si Vincent Hervouët a fait une intervention fort intéressante) ? Le rôle d'une chaîne d'info en continu n'est il pas de s'arrêter sur les sujets importants et de les expliquer en longueur !

Cordialement.

Romain.

 

Monsieur,

Voici la réponse du Directeur-adjoint de LCI.


Cher abonné,

Notre médiateur m'a transmis votre "étonnement" sur le fait que nous n'ayions pas organisé de "vraie édition spéciale" après la déclaration de Barack Obama, Nicolas Sarkozy et Gordon Brown sur l'Iran.

Vous avez raison: l'annonce de Téhéran est un fait important. C'est d'ailleurs pourquoi nous avons retransmis la triple déclaration depuis Pittsburgh. Et comme d'habitude, nous avons commencé à décrypter avec notre éditorialiste Vincent Hervouët et ce pendant six minutes.

Fallait-il faire plus? Nous nous sommes posé la question ce matin. Et nous avons décidé de faire venir d'autres invités plus tard dans la journée, à l'heure où nous avons le maximum de téléspectateurs, à 18 heures par exemple.

En revanche, nous avons fait dimanche soir une édition spéciale de 90 minutes entre 21h et 22h30 sur le résultat des élections allemandes avec invités, duplex de nos envoyés spéciaux, reportages etc...

La gestion d'une grille de chaîne d'info continue est un exercice compliqué. Nous avons estimé que 30 minutes de "spéciale" sur l'Iran était suffisant à 14h30. Et nous aurons évidemment l'occasion d'y revenir à plusieurs reprises dans les jours qui viennent.

En espérant que vous nous resterez fidèle,

Laurent Drezner

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article