Remise en cause (Margarita)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonjour,

Les journalistes sont ils dans leur rôle lorsqu’ils choisissent de diffuser à l’antenne le sentiment de quelqu’un remettant en cause l’abolition de la peine de mort. Je parle de l’ITW hier soir d’un homme présent aux obsèques de Marie Christine Hodeau qui en parlant de son assassin dit : « il y a des gens qui sont en vie et qui n’ont pas le droit de vivre ». Même si ce crime est particulièrement horrible, je trouve grave de laisser quelqu’un remettre en cause la peine de mort.

Margarita

 

Madame,

Il n’existe pas de délit de « remise en question de la peine de mort » et cette déclaration n’engage que cette personne, en aucun cas le journaliste. Et si ce dernier a choisi de diffuser cette interview c’est qu’il a jugé qu’elle était représentative, qu’on le regrette ou non, de l’opinion d’une partie des français s’agissant de cette affaire.

Commenter cet article