Une "chance" insolente

Publié le par Jean-Marc Pillas

Vous avez raison Monsieur le journaliste spécialiste de la foudre, « on a une chance sur un million d’être foudroyé », une sacrée chance qu’il ne faut pas laisser passer. Vite, précipitons nous sous le prochain orage pour avoir la chance d’être foudroyé…

 

Bonjour,

Il est vrai que dans son sens originel le mot « chance » signifie « sort favorable » mais il peut aussi être utilisé dans le sens de « probabilité », comme l’a fait le journaliste. Il aurait effectivement pu choisir le terme de « probabilité » pour éviter toute confusion. Cependant il est d’autres contextes dans lesquels le mot « chance » est un contresens comme l’expression utilisée par une consœur journaliste sur une chaîne concurrente, il y a quelques années. Commentant un sujet sur un terroriste dont la bombe n’avait pas explosé, elle avait dit : « Manque de chance, le détonateur était défectueux ». Dans ce cas, l’usage du mot « chance » est effectivement calamiteux.

Commenter cet article