"Consternant" (Catherine)

Publié le par Jean-Marc Pillas

A la suite d'un reportage vend. 16.10. au JT de 20h, nous vous faisons part de notre consternation. Ce document concernait la fuite dans la nature d'un élevage de visons d'Amérique pour le commerce de la fourrure, occasionné par ce que Claire Chazal a énoncé comme "un acte de malveillance". A cette heure de grande écoute, il n' a pas semblé opportun à vos journalistes de témoigner de la détresse animale, ni de vous interroger sur l'aberration d'une introduction et reproduction intensive d'une espèce animale inadaptée au territoire européen. L'acte de malveillance ne commence-il pas ici?

Catherine

 

Madame,

La fuite de ces visons a bien été provoquée par un « acte de malveillance », ce qui ne vous interdit nullement de porter un jugement sur l’opportunité d’élever des visons en France. Aucun texte de loi n’interdit cet élevage. Je ne vois pas très bien ce qu'il y a de "consternant" dans le commentaire de Claire Chazal.

Commenter cet article