Harcèlement au travail

Publié le par Jean-Marc Pillas

En réaction à votre reportage sur le stress, le harcèlement au travail et autres maux, je tenais à vous faire part de cette réflexion : et quand se sont les salariés qui entravent la bonne marche de l'entreprise via les délégués du personnel qui vous sortent des délits d'entraves à tout va entre autre, quand les salariés freinent volontairement l'activité pour des raisons de rancoeurs ou de jalousies vis à vis de l'employeur, quels sont les recours possibles pour l'employeur ? Dans certaines sociétés il est vrai que les conditions de travail et de management ne sont pas faciles voire insupportables pour le personnel, c'est indéniable, mais le contraire existe aussi et à mon avis plus que l'on croit. La loi française protège le salarié ce qui est une protection indiscutable mais l'on pêche par excès et l'on crie trop vite au harcèlement moral. Beaucoup de mentalité sont à changer mais dans les deux sens et que l'on arrête de jeter la pierre à l'employeur systématiquement. Un reportage de ce point de vue serait intéressant pour faire la balance.

 

Bonjour,

« En réaction à votre reportage… », votre expression illustre parfaitement la suite de votre courriel. Je suis tout à fait conscient que les rapports entre délégués du personnel et employeurs peuvent parfois être très conflictuels et même être une source de stress pour certains dirigeants d’entreprises. Mais de là à dire que ces derniers sont victimes du harcèlement des salariés, il me semble que vous poussez la rhétorique un peu loin.

Commenter cet article