Le "droit" de supprimer des vies (Jean-Marc)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Cher monsieur,
il y a quelques jours le JT de vingt heures nous relatait le drame de voisinage ayant fait cinq morts: deux couple plus le meurtrier qui s'est suicidé. Malheureusement une des femmes était enceinte de sept mois... Ce qui porte le nombre de victimes à six... Ce n'était pas le compte rendu du journal. Je le conçois un peu, mais un peu seulement, car pour moi ce petit est un être humain, et ce n'est pas qu'une opinion. Qu'on ait "le droit" de suprimer des vies dans le ventre de leur mère c'est une chose (je fais référence à l'avortement dit "thérapeutique"), mais qu'au moins on reconnaisse l'existence de ces êtres que l'on "voit" mourrir. ça nous évitera peut-être un jour de sombrer dans le cahos du mépris de la vie.
Bien cordialement à vous.
Jean Marc.

 

Monsieur,

Le fait qu’une des femmes tuées était enceinte a bien été mentionné. Je ne vois pas ce qu’il y a lieu d’ajouter dans le compte rendu à l’antenne de ce drame.

Commenter cet article