"Légitime défense"? (Gilles et Tanguy)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Bonsoir

je suis scandalisé que vous ne fassiez pas preuve d'auto censure lorsque un membre de la famille d'un braqueur, tué en légitime défense, déclare " inhumain " de riposter contre son agresseur, venu armé, prêt à tuer pour quelques euros. Aurait-il témoigné contre son frère si celui-ci avait été le meurtrier ? Il ne faut pas toujours considérer comme victimes, dans quelque situation que ce soit, les membres de certaines communautés ou minorités. Vous ne rendez pas "service" à la grande majorité de ces personnes qui ne désirent que respect et reconnaissance.

Cordialement,

Gilles

 

Bonsoir,

je viens de voir au jt de 20h une information concernant le cas de légitime défense ou non légitime défense. Cela me semble absolument honteux que l'on puisse donner la parole à un "fanatique" qui ne fait que l'apologie des violences commises par son "frère". Au delà de l'information ce n'est pas une question de censure; si vous deviez passer et donner la parole à toutes les victimes d'agressions, de cambriolages musclés ou autres violences alors le jt devrait durer toute la journée. Transformer les victimes en coupables avant même que la procédure soit définitivement close me semble intolérable. C'est le monde à l'envers....je viens de zapper sur A2 en espérant qu'au moins eux, avec l'argent des français, ne s'attarderont pas sur des informations tendencieuses, anti-pédagogiques et contre les valeurs de notre république. Enfin je ne sais pas si cela mérite une explication de votre part.....

Tanguy

 

Messieurs,

La raison d’être de ce reportage est le revirement de la justice qui après avoir considéré ce cas comme relevant de la légitime défense à mis en examen le commerçant cambriolé pour homicide volontaire. Il est singulier qu’un téléspectateur nous incite à pratiquer « l’autocensure ». Le témoignage du frère du « braqueur » tué par le commerçant ne prétend absolument pas, comme le dit Gilles, que la riposte de l’agressé est « inhumaine ». Il ne fait en aucune façon l’apologie de la « violence » et se contente d'évoquer les circonstances du drame. Vous avez le droit de contester la décision de la justice qui a mis en examen ce commerçant mais vous devriez adresser vos reproches au Garde des Sceaux  plutôt qu’à TF1 qui n’a en la matière fait que poser les termes du débat. J’ajoute que les membres de la famille du commerçant ont été sollicités par la journaliste mais n’ont pas souhaité s’exprimer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article