Les commentaires de JPP

Publié le par Jean-Marc Pillas

La remarque de Pernaut sur les 2 roues en fin de reportage est inadmissible !! La plupart des accidents de 2 roues sont causé par un autre véhicule!!!

 

Bonjour,

J'ai été surpris du commentaire de M. Pernaut lors du JT de 13h, aujourd'hui, suite au sujet sur la sécurité routière. "Les 2 roues devraient arrêter de faire n'importe quoi", dit-il sans plus d'explications. Merci de faire perdurer les préjugés, M. Pernaut. Les 2 roues, c'est comme les automobilistes, l'un ne fait pas la majorité. Voire des automobilistes téléphoner au volant, ce n'est pas n'importe quoi? Et quid du fils de M. Fillon qui heurte un motard par derrière? Sans oublier que les dépassements de limitations de vitesse ne sont pas l'apanage des 2 roues. M. Pernaut, votre avis personnel nous importe peu, surtout si c'est pour dire de telles choses. Vous sous-entendez que les motards font n'importe quoi sur la route; quand je vois certains automobilistes, je ne suis pas sûr que les motards soient les pires conducteurs, loin de là. Une telle phrase à l'encontre de la population motocycliste française est lamentable, et très malvenue de votre part. J'espère que nous aurons des excuses au plus vite.

Ronan

 

Bonjour,

J’avoue être particulièrement concerné par vos courriels car je suis moi-même utilisateur d’un deux roues. Usager de la circulation parisienne, je remarque, comme dit dans le reportage, que beaucoup d’automobilistes persistent à téléphoner au volant, déboiter sans prévenir, franchir les lignes blanches, « brûler » les feux rouges, jeter leurs mégots allumés par la fenêtre, parfois sur les deux roues et autres incivilités. Cependant, je note que les deux roues ne sont pas en reste. Il m’arrive même parfois d’être effrayé par leur comportement, en particulier celui des 50 cm3 qui se conduisent sans permis, et par celui des cyclistes qui font vraiment n’importe quoi mais avec moins de conséquences graves. Quant aux commentaires « personnels » de JP Pernaut  que vous êtes nombreux à juger inopportuns, ils sont le plus souvent destinés à contrebalancer ou à équilibrer le sujet qui précède et tiennent lieu de remise dans le contexte du thème abordé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article