Un curé assassiné (Patrice)

Publié le par Jean-Marc Pillas

Monsieur,

un pretre de 70 ans, curé d'Egleton en Correze et de plus de 20 autres paroisses dont celle de la résidence de J.Chirac à Saran a été assasiné il y a 3 jours. Dans vos journaux de 13h ou 20h. Rien! Imaginez un instant et en toute objectivité que fut assasiné un enfant, ou dans leur lieu de culte un immam ou un Rabin. Je préjuge que vous auriez non seulement annoncé l'info, mais reçu associations et familles. Quand je pense que vous avez "bassiné" les gens pendant ce qui m'a semblé durer une année au sujet du deces de M.Jackson, et que vous nous remettez ça avec la sortie de ce film post-morten...Vous avez une balance pour mesurer l'importance ou la necessiter de passer une info qui me semble directement indexée sur l'émotion populaire soigneusement provoquée et entretenue. C'est bien triste, et je suis malgré tout sûre que beaucoup de journalistes de votre rédaction regrette cette façon de faire.

Merci d'avoir lu ce petit mot jusqu'au bout.

Patrice

 

Monsieur,

Un assassinat ne fait pas nécessairement la une des journaux nationaux. Celui de ce prêtre est visiblement à caractère crapuleux et sans rapport avec son activité paroissiale. Il relève hélas de la rubrique « faits divers » et à ce titre, n’est pas une information à proprement parler prioritaire. Cependant, je vous l’accorde, l’hommage rendu à Michael Jackson était certainement démesuré. Je note que la presse régionale a rendu compte de l’assassinat de ce curé, ce qui est tout à fait son rôle.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article