Un drame

Publié le par Jean-Marc Pillas

Hier la présentation du drame des personnes agressées dans leur maison, faisait ressortir que l'agresseur était la victime , encore tout faut.

 

Monsieurs les responsables de la chaine info et notamment les réalisateurs du journal de 20 heures sur TF1. Je trouve scandaleux que Madame Ferrari présente l'affaire du cambrioleur étranglé par sa victime après que cette dernière ai vu son épouse et ses enfants aspergés d'essence, en énonçant ses mots, "un drame s'est produit avec le décès d'un cambrioleur etc......" Vous appelez cela un "drame" , appellation très choquante pour énoncer cette affaire. Moi Messieurs j'appelle cela du courage et de l'autodéfense. Une excuse publique s'impose de la part de votre présentatrice vedette. Je souhaite qu'un jour elle ne soit pas confronté à ce que la victime a vécu et que cela soit qualifié de DRAME. Honte à votre chaine et à votre présentatrice. Grâce à des gens comme vous les délinquants ont une impunité croissante. A bon entendeur.

Ricardo

 

Bonjour,

Encore une illustration de la fragilité du témoignage humain ! Ces deux téléspectateurs ont entendu des propos qui n’ont jamais été tenus ni dans le lancement de la Présentatrice ni dans le commentaire du journaliste qui a réalisé le sujet. Aucun des deux n’a dit que le cambrioleur était une victime. Le terme de « drame » employé par Laurence Ferrari désignait l’affaire dans son ensemble. Il s’agit bien d’un drame puisqu’il y a eu intrusion, menaces avec une arme, emploi d’un liquide inflammable et finalement maitrise de l’agresseur. Lorsque vous avez un doute sur les commentaires des journalistes dans un JT, soyez gentils de vérifier d’abord sur internet en visionnant le sujet avant de vous enflammer sans raison.

Commenter cet article